journée internationale des droits des femmes
-A +A
08.03.2018

Les femmes oubliées de l'Histoire

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, l’université Paris Diderot célèbre toute la semaine les femmes oubliées de l’histoire.

TOUTE LA SEMAINE DU 5 AU 9 MARS

 

  • À LA BIBLIOTHEQUE DES GRANDS MOULINS
    5 rue Thomas Mann 75013 PARIS
    Horaires de la BGM : Lundi: 11h-20h / Du mardi ou vendredi : 9h-20h / Samedi : 11h-19h


Table documentaire thématique 
Présentation de 32 œuvres et textes de femmes oubliées.

Marques-page
Des marques-page seront mis à disposition à la bibliothèque. Servez-vous !
Vous découvrirez les textes et les histoires de Sappho, Claude Cahun, Hangbé, Olga Preobrajenskaïa et Ettie Rout.

Jeu de piste 
Chacun peut venir sur les horaires d’ouverture participer au jeu de piste sur les femmes oubliées de l’histoire. Rendez-vous dans le hall de la bibliothèque, sur la table thématique, vous y trouverez toutes les indications pour jouer. À gagner : des ouvrages sur les femmes oubliées. 3 personnes seront tirées au sort parmi les bonnes réponses à la fin de la semaine.
 

  • AU RESTAURANT CROUS DE BUFFON
    15 rue Hélène Brion


Sets de table thématiques
Vous découvrirez pendant votre pause déjeuner l’histoire incroyable et/ou insolite de Tomoe Gozen, Enheduanna, Eugénie Brazier, Katherine Johnson, Mary Jackson et Dorothy Vaughan…
 

  • SUR LE CAMPUS PARIS RIVE GAUCHE


Affiches 
Présentation de Christine de Pizan et de Vivian Maier et rappel des définitions de l’oubli et de l’invisibilisation dont ces femmes sont victimes.

Citations géantes
Ouvrez l’œil, des extraits de la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d’Olympe de Gouges feront leur apparition un peu partout sur les sols et vitres de l’université

Lectures de textes 
Des interventions dans les cours et amphis auront lieu toute la semaine : projections et lectures de textes de femmes ou sur les femmes oubliées

 

MERCREDI 7 MARS


CINÉDIDEROT #47 : Hidden Figures de Theodore Melfi 
À 18h à l'amphi Buffon.

Projection suivie du débat « Les femmes ont-elles une Histoire ? » avec Gabrielle Houbre, historienne à l’université Paris Diderot et Camille Aspar et Sophie Janinet, co-autrices de l'ouvrage Ni vues ni connues et membres du collectif Georgette Sand. 

Gratuit sur inscription. Toutes les infos en cliquant ici ou sur l'encart à droite de cette page. 


JEUDI 8 MARS 

 

Parcours de visite « Femmes oubliées des Grands Moulins »
À 11h, 15h et 16h / durée : 30mn. 
Lieu de rdv : esplanade Pierre-Vidal Naquet, sous la sculpture de canoés

Autour du campus de l'université Paris Diderot, ce parcours met en lumière l’engagement de femmes avant-gardistes et trop souvent méconnues, au détour des rues portant leur nom. Vous découvrirez par exemple Olympe de Gouges, pionnière du féminisme français ; Sophie Germain, mathématicienne et philosophe ; ou encore Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé, médecin qui a œuvré pour le futur Planning Familial. Venez entendre les voix de ces femmes oubliées ! 

Gratuit sur réservation. Infos : 01 57 27 66 12.


Duos de performances dansées 
Entre 11h et 14h
Lieux (à confirmer) : bibliothèque des Grands Moulins / Hall des Grands Moulins / Parvis du bâtiment Olympe de Gouges 

Danses à partir de photos de Vivian Maier (photographe de rue amateur américaine) et de la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d’Olympe de Gouges.
Par Emilie, Carole, Clémence, Rebecca, étudiantes de l'atelier de recherche chorégraphique encadré par Valérie Brûlé (service des sports de l'université Paris Diderot)

Entrée libre

 

Evénement préparé par le service culture et le Pôle Egalité Femmes/ Hommes de l’Université Paris Diderot
Légende : Photo par Vivian Maier, 1960

 

Au cours des siècles, de nombreuses femmes sont parvenues - surmontant parfois la misogynie de leur époque - à marquer les arts, les sciences et la politique. Il est pourtant souvent bien difficile de retrouver leur trace dans l’histoire de leurs disciplines. Une étude réalisée en 2013 par le centre Hubertine Auclert, sur les manuels de français révèle que les femmes auteures (3,7 %), artistes (6,7 %) ou philosophes (0,7 %) sont très peu citées par rapport à leurs homologues masculins (96,3 %, 93,3 % et 99,3 %). Sur la version française de Wikipédia, en 2017, seulement 16,1 % des biographies sont consacrées à des femmes. Ce constat explique la méconnaissance des contributions considérables des femmes dans bien des domaines...

Lire la suite : PDF iconles_femmes_oubliees_-_presentation_actions.pdf (268.47 Ko)

 

Conférence
11 octobre 2019

Demain la Terre : l'environnement au microscope

Quels projets innovants permettront d’étudier de manière plus approfondie les maux dont souffre notre planète et de trouver les moyens de la protéger ? L’astrophysicien Hubert Reeves interviendra sur les enjeux de sauvegarde de la planète.

Fonds d’archives : études féministes et droits des femmes

Paris Diderot est l’une des premières universités à promouvoir la recherche sur les études féministes, avec la création dès 1975 du Groupe d’études féministes et le CEDREF, dix plus tard, et à s'engager sur les droits des femmes avec le PEFH en 2010.